PRÉPARATION / ACTION / CONSÉQUENCE

DÉSÉQUILIBRE / CHUTE / RENAISSANCE

EXCITATION / ORGASME / RESOLUTION

CHOC / COLÈRE / ACCEPTATION

ÉCHAUFFEMENTS / EFFORTS / ETIREMENTS

ATTIRANT / ETIREMENT / REPOUSSEMENT


Le travail de Pauline Lavogez prend souvent comme point de départ des phénomènes simples, souvent omniprésents dans notre société, nos méthodes de création, de consommation et la façon dont nous laissons notre environnement modeler nos besoins et notre personnalité. Elle extrait du « réel » des situations, des actions et des fragments qu’elle offre au spectateur qui peut ainsi en constater les enjeux, l’absurde ou encore la poésie intrinsèque… Pauline Lavogez explore a travers des performances et des installations les problématiques de la perception a travers l’impact physique ou visuel, mais aussi parfois plus simplement la présence discrète de l’individu et les conditions pour rendre possible son affirmation. 


Adieu tristesse est une métaphore mécanique aussi simple qu’efficace dans laquelle il est question de poids, de gravité, d’interpénétration de forces, de possession, de vecteurs et de milieux... Des matières qui se rencontrent, des éléments qui s'affrontent et des flux qui s'entremêlent. 

En se référant à Sysiphe, Adieu Tristesse célèbre la beauté de la chute, la poésie de l’abandon aux forces incontrôlables, incessantes, omniprésentes. « Dans cette proposition, j’étudie la puissance de l'être, de la relation, de la vie : leur fragilité ». C’est  aussi dénoncer l’un des plus grands paradoxes de l’homme. Cet être doté de capacités techniques et intellectuelles extraordinaires est souvent diminué et réduit de corps et d’esprit à l’absurde, esclave de ses passions, de ses limites et de ses addictions.
Selon Lavogez, Adieu Tristesse « délivre une énergie féroce au spectateur, une violence symbolique (mettant en évidence) une fragilité non dissimulée »

Matthieu Lelièvre


Du 14 janvier 2016 au 13 février 2016

Vernissage le jeudi 14 janvier 2016

Une proposition de DIFFRACTION

AU CREUX DE LA VAGUE >

< PAULINE LAVOGEZ

Pauline Lavogez l Adieu Tristesse et autres actions

Article de Mathieu Lelièvre